Se présenter sur Mythologia est l'étape essentielle, comme dans tous forum RPG. Cela permet de donner vie, de créer un personnage réellement unique et nous permet de savoir à qui nous nous adressons. Vous êtes prêt? Les formulaires se trouve ici.
Bonne chance pour le remplissage. En cas de questions, n'hésitez pas à user de la F.A.Q. de Mythologia

Bienvenu à , notre dernier recensé!


Design, codage et contexte par Istar Hel'Owen (Arya Balaster). Ce forum est protégé par Copyright France, en cas de plagiat, un dépôt de plainte sera posé... ne tentez pas le loup, si un code de Mythologia vous intéresse, merci de ne pas passer par un forum de codage, demandez directement à la fondatrice qui vous aidera bien volontiers!
Bienvenu à Mihn Fû et Mau Tsue parmi les membres du haut conseil.
Le règlement concernant les post a été refait pour assurer une meilleure lisibilité, découvrez-le en vous rendant ici.
Une liste des sorts a été crée pour simplifier les combats! Venez la découvrir ici
Nous sommes dans la saison de Yémanja.Depuis maintenant trois mois, la pluie tombe inlassablement sur Mythologia et elle semble totalement échapper au contrôle de la déesse des mers... tout ceci devient de plus en plus étrange...
Soleil
Les personnages prédéfinis... on en a toujours besoin! Ici, vous pourrez découvrir ceux crées par les membres et ceux crées par les administrateurs pour faire évoluer le scénario (PNJs)... pour plus d'information, rendez-vous directement sur la fiche du personnage qui vous intéresse!

Elvir Derwenid Zhin When Meiko Laÿda Galdor Laÿda Galdor Mao Su Lee








AccueilGroupesMembresRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
Upload image
 

 Des fautes de grammaire ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mei Fang



Milicien fantôme


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
370/370  (370/370)
PM PM:
10/10  (10/10)
Expérience:
2567/2956  (2567/2956)



Upload image
MessageSujet: Des fautes de grammaire ^^   Mar 20 Juil - 4:24
La langue française et ses déboires! Parce que parler français est tellement compliqué que même les français préfèreraient parler anglais, voici un petit résumé des erreurs de français les plus souvent commises!

Grammaire

-il, -elle

_On ne doit pas dire "Combien de tours ont-elles été construites sur ce modèle ?" mais "Combien de tours ont été construites sur ce modèle ?". Le sujet de la phrase, "combien de tours", est déjà interrogatif, "-elles" ne sert à rien.
_On n'ajoute "-elles" que quand c'est utile, c'est-à-dire quand cela sert à distinguer la phrase interrogative d'une phrase déclarative. Exemple : "Ces tours ont-elles été construites sur ce modèle ?". Ou "Pourquoi ces tours ont-elles été construites sur ce modèle ?".

après que

_"après que" doit être suivi de l'indicatif, pas du subjonctif : l'action étant présentée comme passée, elle n'est pas hypothétique. A l'inverse, "avant que" est suivi du subjonctif, l'action étant hypothétique.
On dit donc "après qu'il a mangé", pas "après qu'il ait mangé". (je vous l'accorde, c'est bizarre!)
On peut dire aussi "après qu'il eut mangé" (passé antérieur de l'indicatif), qui ne s'écrit pas "après qu'il eût mangé" (subjonctif passé).

espèce de
_"espèce" étant un nom féminin, il faut dire "UNE espèce de clavier", pas "un espèce de clavier" ! De même, on dit "une sorte de".
est-ce que
_ On dit "Quand est-ce qu'il arrive ?" mais "Sais-tu quand il arrive ?", pas "Sais-tu quand est-ce qu'il arrive ?", car on n'inverse pas le verbe dans les propositions interrogatives indirectes.
_ On ne dit pas "Qu'est-ce qu'apporterait l'informatisation ?", mais "Qu'est-ce que l'informatisation apporterait ?" ou "Qu'apporterait l'informatisation ?". En effet, "est-ce que" sert à poser une question tout en conservant l'ordre des mots d'une phrase déclarative ; c'est donc un non-sens de l'utiliser avec une inversion sujet-verbe.

laquelle
Le pronom relatif "lequel" s'accorde en genre et en nombre avec le nom qu'il remplace. Il faut donc dire "la phrase à LAQUELLE je fais allusion", pas "la phrase auquel je fais allusion".

près de / prêt à

Il ne faut pas confondre "être près de faire quelque chose" et "être prêt à faire quelque chose".
On dit par exemple "J'ai été bien près d'oublier ça" (=j'ai failli oublier ça) mais "J'étais prêt à m'y risquer" (=j'étais disposé à m'y risquer).

quel que + être au subjonctif / quelque + adjectif

On écrit "quel qu'il soit, je n'en veux pas" mais "quelque indulgent qu'il soit, il ne nous pardonnera pas".

quelque + nombre / quelques + nom

On écrit "quelques millions de chômeurs" mais "quelque 3 millions de chômeurs"
1er cas : "quelque" peut se remplacer par "plusieurs"
2ème cas : "quelque" peut se remplacer par "environ".

quoique / quoi que

Il faut distinguer "quoique" = "bien que" et "quoi que" = "quelle que soit la chose que". Exemples : "Quoique la soupe ne soit pas bonne, j'en mange", mais "Quoi que tu fasses, tu n'y arriveras pas".

succédé

On écrit "Les années se sont succédé", pas "succédées".
Car les années ont succédé à elles-mêmes, complément d'objet indirect.

tout/toute, tout/tous

On dit "toute peureuse" mais "tout apeurée".
"ils sont tout peureux", "ils sont tout apeurés" = très peureux, très apeuré
"ils sont tous peureux", "ils sont tous apeurés" = tous sont peureux, tous sont apeurés.
Cette distinction ne se fait pas au féminin pluriel : "elles sont toutes peureuses" peut signifier aussi bien "toutes sont peureuses" ou "elles sont très peureuses".

un des ... qui

On ne doit pas dire "Toto est un des joueurs qui a le plus brillé" ni écrire "C'est l'une des raisons qui explique" mais :
"Toto est un des joueurs qui ont le plus brillé", "C'est l'une des raisons qui expliquent".




Orthographe, vocabulaire

a priori

On doit écrire "a priori", "a posteriori", "a fortiori", pas "à priori" ni "à posteriori" ni "à fortiori". Il s'agit en effet non pas de la préposition française, mais de la préposition latine a (ab devant voyelle).

acquit de conscience

On écrit "par acquit de conscience", pas "acquis" : l'expression ne signifie pas "pour acquérir de la conscience", mais "pour être quitte avec sa conscience".

aiguë

Le féminin de "aigu" s'écrit "aiguë", pas "aigüe". Le tréma sert à indiquer qu'il faut prononcer séparément les deux voyelles consécutives, comme s'il y avait un "h" entre les deux, et se met sur la deuxième voyelle. On écrit de même "ambiguë", "ambiguïté", "naïf"...

(au jour d') aujourd'hui

Dire "au jour d'aujourd'hui", c'est ne pas craindre de se répéter fort inutilement. Il vaut mieux dire soit simplement "aujourd'hui", soit "à ce jour". Etymologiquement, le premier "aujourd'" est déjà inutile, "hui" venant du latin "hodie" qui signifie "aujourd'hui" ; mais "hui" tout court serait peu compréhensible.

champ

On écrit "un champ", pas "un champs".

çà et là

On écrit "çà et là", pas "ça et là".
"çà" signifie "ici", tandis que "ça" est la contraction de "cela".

différend/différent

Il ne faut pas confondre l'adjectif "différent" et le nom "différend", signifiant "désaccord".
Exemple : "Ces associés ont des caractères si différents qu'ils ne cessent d'avoir des différends".



On écrit "Cela m'est dû" mais "Cette somme m'est due", "Ces arriérés me sont dus", sans accent circonflexe.
L'accent circonflexe ne sert ici qu'à distinguer le participé passé du verbe devoir de du=de+le.

empreint/emprunt

On peut affirmer, sans se montrer emprunté, que "être empreint de" n'est pas emprunté au verbe "emprunter", mais dérive du verbe "empreindre" = "imprimer".
Exemple : "Ce meurtre est empreint de mystère : on a retrouvé des empreintes de doigts mais pas trace d'emprunt d'argent".

fond/fonds/fonts

Ne confondons pas fond=bas, fonds=argent et fonts=bassin.
Exemple : "Peu après avoir été portée sur les fonts baptismaux, cette jeune pousse s'est retrouvée au fond du trou par manque de fonds."

fruste

On dit "un homme fruste", pas "un homme frustre".
Il ne faut pas confondre l'adjectif "fruste", signifiant "grossier, sans culture" avec le verbe "frustrer". Même si la compagnie d'un homme fruste peut être frustrante.

presque

"presque" ne s'élide pas. On écrit "presque au point", pas "presqu'au point".
En revanche, "puisque" s'élide : "puisqu'ils sont au point".

nombres

_Il ne faut pas ajouter inconsidérément un "s" aux nombres : on dit par exemple "huit avions", pas "huits avions".
Exceptions : vingt et cent prennent un "s" lorsqu'ils sont précédés d'un multiple et qu'ils ne sont pas suivis par un nombre.
Exemples : vingt, vingt-deux, quatre-vingts, quatre-vingt-deux ; cent, quatre cents, quatre cent deux.
_ Autre règle : on met des traits d'union entre les chiffres lorsqu'ils sont inférieurs à cent et qu'ils ne sont pas reliés par "et".
Exemples : vingt et un, vingt-deux, trois mille sept cent cinquante-trois.

résoudre/solutionner

Le verbe "résoudre" existe, sa conjugaison est certes irrégulière, mais ce n'est pas une raison pour employer l'horrible "solutionner".

soi-disant

On écrit "soi-disant", pas "soit-disant". Un soi-disant médecin est quelqu'un qui se dit médecin.
Une chose inanimée ne pouvant pas parler, il vaut mieux dire "un prétendu diamant" que "un soi-disant diamant".

stricto sensu

On écrit "stricto sensu", pas "stricto sensus" (il s'agit de l'ablatif de la 4ème déclinaison en latin).

tache/tâche

Ne confondons pas tache=salissure et tâche=travail, ça ferait tache ;-) : on fait une tache mais on effectue une tâche.


Arf! Et bien, les fautes ont été regroupée par un certain Renaud Plathey et Ishtar Hel'Owen, les explications latines donnée par Ishtar Hel'Owen et le reste par moi , un gros travail en commun comme qui dirait!
Rassurez-vous, ces fautes sont les plus fréquentes dans la langue française, si vous les faîtes, je ne vous dirait rien! Mais je suis suis sur qu'après avoir compris le pourquoi du comment, vous allez réussir à ne plus les faire!
Ont parit? :lool:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kiba Raba



Vous utilisez les armes? Je fais mieux:
je les créées!


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
48/95  (48/95)
PM PM:
0/0  (0/0)
Expérience:
37/70  (37/70)



Upload image
MessageSujet: Re: Des fautes de grammaire ^^   Mar 20 Juil - 5:29
je sais pas pourquoi mais dans certain de c'est mot comme stricto sensu

jamais utiliser de ma vie =/ le vrai francais de france est étrange vive le québec si c'est pas pour vous déplaire et le francais toujours bon ^^ toujours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ishtar Hel'Owen



Démon Incarnateur royal,
pour vous servir jeunes gens!


avatar




Upload image
MessageSujet: Re: Des fautes de grammaire ^^   Mar 20 Juil - 13:43
Stircto sensu est utilisé pour signifier que quelque chose est au sens strict du terme ^^
Oui, le vrai français, c'est la misère ... même pour les français!

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythologias.webs.com/

Contenu sponsorisé









Upload image
MessageSujet: Re: Des fautes de grammaire ^^   
Revenir en haut Aller en bas
 

Des fautes de grammaire ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Upload images
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologia :: 
L'Extérieur

 :: 
Astuces!
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit