Se présenter sur Mythologia est l'étape essentielle, comme dans tous forum RPG. Cela permet de donner vie, de créer un personnage réellement unique et nous permet de savoir à qui nous nous adressons. Vous êtes prêt? Les formulaires se trouve ici.
Bonne chance pour le remplissage. En cas de questions, n'hésitez pas à user de la F.A.Q. de Mythologia

Bienvenu à , notre dernier recensé!


Design, codage et contexte par Istar Hel'Owen (Arya Balaster). Ce forum est protégé par Copyright France, en cas de plagiat, un dépôt de plainte sera posé... ne tentez pas le loup, si un code de Mythologia vous intéresse, merci de ne pas passer par un forum de codage, demandez directement à la fondatrice qui vous aidera bien volontiers!
Bienvenu à Mihn Fû et Mau Tsue parmi les membres du haut conseil.
Le règlement concernant les post a été refait pour assurer une meilleure lisibilité, découvrez-le en vous rendant ici.
Une liste des sorts a été crée pour simplifier les combats! Venez la découvrir ici
Nous sommes dans la saison de Yémanja.Depuis maintenant trois mois, la pluie tombe inlassablement sur Mythologia et elle semble totalement échapper au contrôle de la déesse des mers... tout ceci devient de plus en plus étrange...
Soleil
Les personnages prédéfinis... on en a toujours besoin! Ici, vous pourrez découvrir ceux crées par les membres et ceux crées par les administrateurs pour faire évoluer le scénario (PNJs)... pour plus d'information, rendez-vous directement sur la fiche du personnage qui vous intéresse!

Elvir Derwenid Zhin When Meiko Laÿda Galdor Laÿda Galdor Mao Su Lee








AccueilGroupesMembresRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
Upload image
 

 L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ishtar Hel'Owen



Démon Incarnateur royal,
pour vous servir jeunes gens!


avatar




Upload image
MessageSujet: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Sam 15 Jan - 21:35
Je rappelle le scénario :
  • Les Ayons ont envahit la cité d'Arkados, le puissant dieu d'Astral Aderaldan a envoyé une attaque dévastatrice sur la ville... Ainsi fini l'empire de la reine Ashtaar? Non, pas vraiment, car dans la cité, quelques personnes survécurent et tentent maintenant tant bien que mal d'organiser une défense dans les ruines de la cité , sans avoir conscience qu'ils vont tomber sur les mystères les plus dissimulés de Mythologia...
    Au rythme des batailles et des coups de théâtre, l'aventure est au rendez-vous!


Le recrutement se fait par ici

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Ordre de postage :

Il semble evident que nous ne pourrons utilisé l'ordre de postage habituel dans les scénarios à plusieurs tant nous sommes nombreux !
C'est pourquoi nous allons utilisez une autre méthode :
Vous pouvez postez au moment que vous voulez, à condition qu'il y ait au moins 3 messages d'autres personnes entre chacun de vos posts.
Simple n'est-ce pas ?

Je crois que c'est tout !
Une dernière chose, une dernière fois je préviens que le GrosBillisme (demandez à un modérateur par MP si vous ne connaissez pas le mot) est proscris, et qu'il sera punis... Vous êtes prévenus !

Maintenant, bon jeu !


Le démon incarnateur royal avait passé sa matinée dans les cuisines, rien de mieux qu'une énorme tranche de pain, surmontée de cinq tranches de saucisson et un bon chorizo pour attaquer sa journée et c'était avec un grand plaisir qu'il y planta les crocs! Une journée ensoleillée et calme avait commencé, rien de plus ni de moins que l'habituelle monotonie du quotidien. Il avait choisi de laisser la reine seule, car elle avait quelques doutes et avait souhaiter les partager avec Richard Coeur de Dragon... et lui seul. Soit, c'était avec plaisir qu'il s'était retranché dans les cuisines. A l'intérieur, les meilleurs cuistots de la région s'affairaient dans la conception de plats de plus en plus sophistiqués: si le Roi Richard venait, il fallait que la table soit digne d'accueillir deux rois ! Ishtar regardait avec plaisir les petits plats s’amonceler sur un plateau d'or, il ne pu résister à la tentation d'en piquer un...
_Monseigneur Ishtar, lâcha un cuisinier en tentant de rendre s voix la plus agréable possible, si vous manger les plats que nous préparons, nous n'auront jamais fini avant l'heure du repas...
_Rassurez-vous, le roi Richard n'est pas un gros mangeur! Il s'en satisfera... Je vous conseille de faire un peu plus cuire ces petits fours, ils sont presque crus!
_bien sire Ishtar...

Le démon Incarnateur regarda par la fenêtre des cuisines, à l'heure qu'il était, la reine devait être dans la salle du trône en tête à tête avec Richard... soudain, un homme entra dans les cuisines et vint le saluer.
_Monseigneur Ishtar! Je viens d'aller dans la salle du trône, j'ignorais que sa majesté était absente, heureusement, son remplçant à su m'aiguiller... Même si j'étais inquiet, mais heureusement, j'ai fini par la voir en compagnie du roi Richard et du Paladin Alain!
Le démon incarnateur haussa un sourcil: absente? Alain? ... Remplaçant...? Peut-être avait-il simplement loupé une étape dans les explications que lui avait donné Ashtar concernant sa rencontre avec le roi. Le grouillot parti joyeux... et Ishtar retourna vaquer à sa seule occupation: observer les plats de la cuisine. Soudain, un grand bruit se fit entendre et les murs du château tremblèrent. Le démon incarnateur regarda à la fenêtre et il vit arriver au loin un groupe de Gobelin qui couraient dans les rues. D'abord perplexe, il cligna plusieurs fois des yeux avant de se rednre à l'évidence: les Ayons avaient rompu le traité de non violence , il se rua en dehors des cuisines et ouvrit la lourde porte qui maintenait le château à l'abri des attaques. Arrivé à l'extérieur, il ne pu s'empêcher de poussé un juron de surprise: les Ayons avaient envahit la ville par centaines et se ruaient sur les habitants de la ville pour les massacrer. Quelques corps étaient déjà dispersés dans les environs et des maisons brûlaient . Le premier réflexe du démon Incarnateur fut de se jeter dans la mêlée, sans même penser à en avertir son Incarnatrice...

Dans les rues, c'était le chaos: des habitants désespérés tentaient d'échapper aux gobelins, Orques, Trolls et harpies qui étaient en train de réduire la ville à feu et à sang. Une jeune femme se jeta dans les bras du démon incarnateur royal et le supplia de les aider... Ishtar attrapa sa lourde épée et se jeta au milieu des Ayons...
_Qui m'aime me suive!! cria-t'il aux personnes autour de lui

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythologias.webs.com/

Pandorae Miyaneko



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
16/20  (16/20)
PM PM:
20/20  (20/20)
Expérience:
20/20  (20/20)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Lun 17 Jan - 0:21
Les rues étaient bondées - comme toujours - en cette fin de matinée. La dame réajusta son vêtement tout droit sorti d'un autre temps, regarda par-dessus son épaule pour être sûre qu'elle n'était pas suivie et entreprit de s'engouffrer dans une ruelle sombre et étroite. Elle avait besoin d'équipements, mais ce n'était pas le genre de choses que l'on trouve aisément dans une boutique du centre ville. Non, ce qu'elle désirait était plus ... spécifique. Ainsi elle fit des détours, passant dans des ruelles de plus en plus étroites, sombres et malodorantes. Chacun de ses pas parmi les détritus et autres matières à l'origine plus que suspecte lui rappelait combien être dans les airs était plus plaisant et moins ... contraignant.

Pandorae arriva enfin à l'endroit désiré. Et à peine sa main se posa-t-elle sur la poignée de la porte de bois rongée par les termites et la moisissure qu'une âcre odeur de brûlé remonta jusqu'à ses narines. Elle fronça les sourcils, soucieuse. Elle ne se rappelait pas qu'il y avait une fête en ville qui eût demandé un feu de joie ... Aussi se reconcentra-t-elle sur sa tâche, à savoir l'ouverture de la porte renégate : le bois, gonflé par l'humidité raclait le sol et empêchait toute ouverture aisée de cette porte. Seulement l'odeur l'en empêcha : elle reconnut celle, caractéristique, de la chair brûlée. Un bûcher ... ? Finalement sa tâche et ce qu'elle recherchait ne l'intéressant plus, elle entreprit de rejoindre la source de cette odeur devenue insupportable.

Plus elle marchait, et plus l'odeur devenait forte. Il y eut aussi des cris, des dizaines de cris d'hommes et de femmes que l'on égorge, que l'on massacre. Elle dut s'arrêter à plusieurs reprises, se cachant parmi les ombres pour prendre sa tête dans ses mains blanches. Ces cris semblaient remuer quelque chose en elle, la douleur de son réveil dans la cité de métal lui revenait en mémoire. Puis des images s'imposaient à elle. Des larmes et du sang en quantité plus qu'effroyable ; des gorges ouvertes, des côtes saillantes et ayant déchiré la cage thoracique, des jambes tordues sous des angles improbables. Puis la fureur, une irrépressible envie de tuer, de massacrer sans la moindre pitié.
Pandorae reprit sa marche alors qu'une larme solitaire roula sur sa joue d'albâtre. Elle supposait que ce qu'elle venait de vivre était une infime partie de son passé, une goutte de pluie dans un océan. Mais cette partie était si violente ...

La source du bûcher se trouvait à moins d'un tir de flèche d'elle. Les flammes s'élevaient vers le ciel, la fumée rendait toute possibilité de viser à distance impossible. D'ailleurs elle brûlait les yeux aussi sûrement que la chaleur et la Skylander ne tarda pas à être prise d'une quinte de toux. Puis elle aperçut un Ayon. Grande et squelettique, cette femelle, à en croire par ses mamelles proéminentes, semblait prendre un malin plaisir à jeter tout ce qui lui tombait sous la main dans les flammes. La jeune femme en demeura interdite quelques secondes. Puis la surprise fit place à la colère, et enfin à la fureur. Pandorae n'était pas connue pour être une tendre avec les gens, elle avait plutôt tendance à vouloir les pousser au bout de leurs limites pour les faire avancer. Elle n'avait de pitié que pour ceux qui réellement ne pouvaient rien faire ... comme l'enfant que l'Ayon venait de jeter dans les flammes. Pandorae banda son arc avant de se rendre compte que cela n'était tout simplement pas envisageable : trop de fumée pour viser convenablement. Aussi elle chercha du regard un espace un peu plus dégagé. Ce fut ainsi qu'elle arriva à proximité d'un drôle de félin sur pattes qui exhortait la foule à le suivre, ou en tout cas les volontaires. Elle alla se placer près de lui et lui fit remarquer que, contre cet Ayon-là, il y aurait bien peu de volontaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shira ôkami



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
199/199  (199/199)
PM PM:
20/20  (20/20)
Expérience:
7/30  (7/30)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Lun 17 Jan - 3:25
J'étais venu dans la ville pour voir ce qui avait à vendre ici. Depuis quelque temps je commencais à m'ennuiyer la ou j'étais. Je rencontra quelque personne. Une musique attira mon attention des danseuses presque nu dansais avec un très grand charme. Je sauta sur la scène et danca. Mes long cheveux rose dansais avec moi mes vêtement fis bavé les hommes de plaisir car on pouvais facilement voir mon corps bouger. Puis finalement la musique arrêta d'un coup sec. Les gens applaudis a grand coeur il en voulais encore mais je n'avais pas juste ceci à faire. Je sauta en bas de la scène et fini ma promenade en regardents les vendeurs qui voulais me ventre plein de truc étrange et fou les une après les autres

- COMBATTENT COMBATTENTE QUI VEUX SE BATTRE?

Je me diriga vers cet voie qui venais de plus loin elle avait attire mon attention

- AUCUNE DÉFAITE JUSTE DES VICTOIRES PLUS QUE 2 ET NÔTRE CHAMPION AURAS 100 VICTOIRE QUI TENTE ¨CA CHANCE

Un homme d'une carure puissante sauta sur le ring et regarda de face l'autre homme qui était autant barraqué que lui. Je m'approcha de l'arène je voulais voir ceci le champion. Le combat commenca et l'adversaire qui venais d'embarquer sur le ring était déjà à terre. Le monstre le pris par la taille et le soulevas et le lanca dans la foule qui s'écarta pour laisser l'autre tomber à terre durement

- OH HO OH UNE AUTRE VICTOIRE QUI VEUX PRENDRE CA CHANCE

Et pourquoi pas je pouvais bien m'amuser. Je sauta sur le ring. Je donna mon épée un présentateur. Mais il me pris le poignet

- Vous ête sure chère dame il n'iras pas de main douce avec vous même si vous ête une femme. Je lui répondis

- Tant mieux cela me vas mieux gagné parce que tu es une femme n'est pas juste.

Je m'avanca et resta décontracté devant ce géant.

- Allez ma petite dame allons nous amuser.

Il frappa le premier et donna le coup dans le vide je m'avais tasser juste un peu sur le côté et lui pris le poignet le tourna sur lui même et donna un coup sec. Le géant fit une pirouette de devant pour attérire sur le sol.

- j'ai gagné? je dis-je

- Non pas encore. Il m'attrapa le pied et voulu le tirer pour me lancer plus loing. Mais cela était vain car au moment qu'il m'avais pris je lui donna un coup direct au nez qui craqua. Il lacha tout pour se tordre de douleur.

- Ne jamais penser que tu as déjà gagné juste parce que tu as gagné 99 fois.

Je commentateur resta bouche fermé il ne savais plus quoi dire. Je pris mon épée et la placa dans mon dos. Quand il voulu ouvrit la bouche il ne pus car juste avant une oiseau géant l'avait attrapé. Un moment plus tard le feu venais d'apparaitre au loin. Quelque chose venais d'arriver et ce n'était vraiment pas plaisent. L'oiseau allais revenir. Il charga sur moi. Mauvais choix. Je sortie mon épée en un seul coup précis et trancha l'oiseau en 2 qui tomba dans la foulle en panique et qui commencais à crier et courir. Je partie à courir vers le feu.

- Je n'arriverais pas à temps. je dois prendre un chemin plus rapide.

Je regarda autours de moi. Maintenant je sauta sur un balcon sauta de nouveau sur un autre et sauta sur le toit. Je pouvais tout voir il y avait des goblin des monstre partout. La ville était complètement attaque comme si tout avait apparue de nul part en 1 instant. Je regarda le feu plus loin. Je m'approcha le plus vite possible pour voir un monstre lance un enfant dans le feu. Quand je senti cet douleur et la cruauté de ce monstre je ne voulais que le faire disparaitre. Il prenais tout ce qui tombais sous la main pour le lancer dans le feu. Un autre enfant venais d'être pris. Je regarda autours de moi. Il y avait une bête étrange qui protégais des humains et une femme qui parlais avec lui pour attaque cet bête. Il allais être trop lent pour le moment. Je sauta d'un toit à l'autre pour être le plus procha quand la bête allais lancer le second enfant. Je sortie mon épée d'un seul coup. Je sauta par dessus les étrangés pour presque vollé sur la créature. Mon épée ne fit qu'un simple mouvement pour coupé la main de l'ayons. Je ratrappa l'enfant au volle. Et le lanca vers les étrangers. Je savais qu'il avait vu ceci et allais réagir. Le monstre criait de douleur. Je n'allais pas perdre mon temps avec ceci. Je m'avanca vers elle et quand elle me vu elle frappa avec son dernier point qui lui restant Je ne fit que me tasser rapidement fluidement comme si cela était facile et que le coup venais lentement mon épée fendit l'aire et coupa sa main ce ayons n'avais plus rien pour se défendre. Je sauta d'un coup juste pour être à sa hauteur et enfonca mon épée dans sa tête la créature tomba à terre et je sortie mon épée qui était rendu dans le sol. Le sang coulais de partout. de se massacre. Je débarqua da la creature car durant la chute j'avais rester dessus.

- Je déteste être déranger durant mes sorties quand je veux les avoirs tranquille. Je donna un coup sec et le sang partie de mon épée longue.

Elle faisais facilement 2 metre proche je la seras dans son fouro qui était dans mon dos

- Vous n'avez rien vous autre?

Je les regarda une jeune femme et une creature plutôt mignionne qui je sourie. Que je m'en approcha et colla un peu

- Comment t'appele tu gros minou d'amour? Je m'appele Shira ôkami déesse du temps et toi

Je passa mes mains douce sur cest abdo puissant.


(p.s si il y a du gobliuisme ou je sais pas trop quoi maudit que c'est dure dire ce mot envoyer un message par Kiba Raba et je corrige tout de suite~ vôtre umble forum lover Kiba~ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ghelam Habörs



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
3/55  (3/55)
PM PM:
0/15  (0/15)
Expérience:
14/50  (14/50)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Lun 17 Jan - 3:49
_Vas-y sert-m'en une autre! Et sois pas si radin ! Même un petit d'homme trouverai que tes chopes sont presque vide!
Ghelam posa brutalement sa chope de bière tout en parlant au tenancier de la taverne qui, légèrement décontenancé par l'alcool qu'était capable d'ingurgiter le nain, ne dit rien pendant quelques secondes. Au bout d'un petit temps, il saisit tout de même a chope qu'avait déposé le nain et la lui rempli à nouveau.
_Voici monsieur...
_Merci ben à vous!
ghelam empoigna fermement la chope et, d'une traite, la termina. Voyant le regards qui se posaient sur lui, il sourit à ses spectateurs:
_J'ai pas d'mérite, cet alcool ferait pas d'mal à une mouche!

Il resta assis pendant quelques minutes, à regarder l'exterieur de la ville: Arkados ne portait pas pour rien son surnom de "ville mondiale". a l’intérieur de cette cité pouvait se trouver tout ce qui était possible et imaginable: des commerce, des tavernes, des vieux bâtiments, des trafiquants... une vraie ville dans laquelle il y avait toujours un peu d’animation. Le nain remarqua qu'une douce odeur de saucisse grillée commençait à envahir la pièce... de saucisse? Pas vraiment... il n'aurait su définir exactement l'origine de cette viande... peut-être du poulet? Finalement, il se retourna vers le tenancier:
_Dîtes m'sieur! Il'a une fête au village pour qu'ils fassent cuire une viande en ville?
_Ben ma foi c'est fort possible, pourtant j'ai reçu aucune missive! répondit-il brièvement.
Quelqe peu intrigué, le nain ne bougea cependant pas. ce n'était qu'au bout de quelques minutes qu'une fumée noirâtre commença à envahir la taverne, puis, un homme entra, la chemise en sang et le visage recouvert de suie:
_PARTEEEZ!! On attaque la cité!!
Puis il s'effondra sur le sol de la taverne. Choqués, les clients ne dirent pas un mot. Ghelam, surpris et très intrigué ramassa sa hache, jeta quelques pièces au tenancier puis sorti de l'édifice: au loin pouvait se distinguer un immense feu dans la ville. Des personnes commencèrent à arriver dans sa direction en criant et en pleurant, des cadavres jonchaient une partie des rues et les hommes, apeurés, se dissimulaient dans les maisons restantes en priant pour qu'elles échappent a l'attaque. Ghelam se dirigea vers l'incendie: ce n'était pas qu'il veuille particulièrement jouer les justicier mais une attaque d'ayon... un coup de traître... cela lui rappelait fortement le général Balgar. après tout, si cela pouvait être une piste, il était bien prêt à prendre touts les risques.

Lorsqu'il arriva au niveau où les attaques semblaient les plus violentes, il aperçu trois autres personnes qui ne s'agitaient pas dans tous les sens: une femme vêtue étrangement, une autre avec des cheveux roses et un étrange félin anthropomorphe. Il s'arêta à leur niveau et regarda la dépouille d'un Ayon: il était relativement gros et devait avoir donné un peu de fil à retordre à la personne qui l'avait abattu..
il observa avec attention les alentours et regarda la femme aux cheveux roses qui semblait vouloir parler avec le félin:
_Vous pensez pas qu'on devrait faire connaissance plus tard? dit-il en souriant brièvement et en désignant d'un signe de tête les Ayons qui attaquaient la cité de toutes part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Voix Off 1.0



Maître du jeu


avatar




Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Lun 17 Jan - 4:12
Début du Combat! (les chiffres utilisés seront ceux indiqués ici)
  • Deux Orcs → 40 PV :: 0 PM → niv 3
    Deux Gobelins → 20 PV :: 0 PM → niv 1
    Trois succubes → 50 PV :: 10 PM → niv 2 (ténèbres)
    Une salamandre → 35 PV :: 30 PM → niv 3 (feu)

  • Vous avez l'avantage



__________________________________________

Ne pas m'envoyer de MP, merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Salim El Azreth



Maître des sable


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
50/50  (50/50)
PM PM:
150/150  (150/150)
Expérience:
24/30  (24/30)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Lun 17 Jan - 10:24
-ACHETEZ ACHETEZ ! ICI TOUT CE QU'IL FAUT POUR SATISFAIRE MÊME LES DIEUX !!!
Le voyageur fronça les sourcils, ne jetant qu'un regard exaspéré à la marchandise étalée à même le sol et à son vendeur. Il lui semblait que l'arnaque était le point d'honneur des trois quarts des marchands de cette cité, que presque aucun d'entres eux n'étaient réellement honnête. Jamais ils ne se seraient permis un tel manque de respect envers les clients potentiels du temps d'Ergas ! Mais ruminer, même intérieurement, ne changerait pas grand-chose au problème. Aussi le voyageur passa son chemin pour entrer dans une taverne. Il avait besoin de se changer les idées, d'oublier que la réincarnation de celle qu'il avait aimé et qu'il aimait toujours venait de se marier sans l'avoir reconnu. Il devait oublier ...
- J'ai pas d'mérite, cet alcool ferait pas d'mal à une mouche!
Le voyageur se tourna vers l'origine de cette voix bourrue. Il vit alors un Nain aux cheveux blancs, une chope d'un alcool qu'il ne discernait pas entre ses mains.
- Pour sûr, fit Salim, un brin amusé, que l'alcool que l'on trouve dans cette ville n'est, comment dire, pas très fort ...
Lui-même tenait dans ses mains une chope de bière. Et même si elle n'était pas mauvaise, elle n'avait pas cette force qui faisait la réputation de celle du Chien du Levant à Xalandra ...
- Mais dîtes-moi camarade, il est plutôt rare de croiser un Nain aussi loin de chez lui. Que diable êtes-vous donc venu faire en cette ville austère ?
Le voyageur réajusta sa capuche, non pas par peur d'être reconnu pour ce qu'il était, mais plutôt pour ne pas que les gens s'attardassent sur ses accessoires ... atypiques, pour une ville aussi ... aussi rétro.
- Bah à vrai dire qu'importe. Je suis juste curieux et ...
L'odeur de fumée et de brûlé remonta jusqu'aux narines du voyageur, qui fronça les sourcils. Il connaissait bien cette odeur, celle de la chair grillée, celle qu'adorait un certain type d'Ayon ...
- PARTEEEZ!! On attaque la cité!!
- QUOI ?!?, hurla-t-il en se levant d'un bond. Mais je croyais que le traité de non-violence dont se targue la Reine ne pouvait être rompu !!!
Mais l'homme ne put jamais lui apporter de réponse, il s'effondra, complètement mort. Le voyageur alla à l'encontre du corps et lui ferma les paupières, comme il était coutume de faire dans ces régions pour un décès brutal. Je deviens trop sentimental, marmonna-t-il en son for intérieur. Il vit alors le nain prendre sa hache et payer le tenancier. Salim en fit autant bien qu'il rechignait à dépenser son cuivre pour une aussi mauvaise boisson. Il suivit le Nain à l'extérieur de la cité, son pistolet à positrons en main, se moquant complètement de la tête d'ahuri que pouvaient faire la population - du moins pour ceux qui n'avaient rien d'autres à faire que de s'attarder sur ses vêtements et son arme.
Ils arrivèrent sur les lieux, et Salim put mieux voir l'ampleur des dégats : un Raving Hell femelle gisait, morte, sur le sol. Des cadavres en tout genre jonchaient les pavés qui avaient pris une teinte rouge sombre. Et toujours, cette odeur et cette fumée.
- Vous pensez pas qu'on devrait faire connaissance plus tard?
- Il a raison, fit-il en jaugeant les personnes présentes du regard : une femme aux cheveux roses, homologue divin bien qu'il était incapable de dire ce dont elle s'occupait ; une femme aux cheveux bleus aux vêtements et accessoires au moins aussi étrange que lui - ce qui le fit sourire. Et il y avait ce félin anthropomorphe, Démon Incarnateur de la Reine en présence. Et tous faisaient face aux Ayons qui se massaient là, comme pour punir les habitants d'une faute qu'ils n'avaient très certainement jamais faite.
- Je savais bien que les idées de cette Reine étaient mauvaises !, grogna-t-il en tirant une fois sur l'une des Succubes présentes. Puis le Dieu des Sables se concentra. Ce qu'il voulait ? générer une tempête de sable suffisamment violente pour permettre à tous de sauver le maximum de personnes sans que les Ayons ne pussent les trouver aisément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Voix Off 1.0



Maître du jeu


avatar




Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Mar 18 Jan - 14:41
Attaque!
  • Salim attaque!
    -5 PV sur la succube 1


  • Succube 2 lance le sort charme (niv 3 :: -20 PM)sur Ghelam.
    Ghelam est amoureux.

    Gobelin 1 attaque Pandorae!
    -5 PV (PV restants: 15)

    Gobelin 2 attaque Salim!
    -5 PV (PV restants: 45)

    Orc 1 se défend pour la prochaine attaque

  • Deux Orcs → 40 PV :: 0 PM → niv 3
    Deux Gobelins → 20 PV :: 0 PM → niv 1
    Succube 1 → 50 PV :: 0 PM → niv 2 (ténèbres)
    Succube 2 → 45 PV :: 20 PM → niv 2 (ténèbres)
    Une salamandre → 35 PV :: 30 PM → niv 3 (feu)





__________________________________________

Ne pas m'envoyer de MP, merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alain Erouta



Gardien Paladin


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
34/56  (34/56)
PM PM:
21/56  (21/56)
Expérience:
24/90  (24/90)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Jeu 20 Jan - 21:35
– Aiglor je suis bloqué sur Xalandra va aider à Arkados et fait moi un rapport de la situation sur place
Le griffon volait à tire d’aile, le vent claquait contre les plumes et lissait les poils du puissant torse plein de muscles et de brutalité. Mon démon incarnateur arriva au dessus des ruines de la capitale avant d’entamer des cercles dans le ciel.
– ce n’est que ruine ici me dit Aiglor dans une rage incommensurable je vais voir si je peut apporter mon coup de griffe à la bataille !
- soit prudent …
Aiglor s’arrêta en vol stationnaire au dessus de la ville entre deux nuages, pour qu’on puisse bien le voir, ainsi que sa noblesse au combat. Il poussa un cri strident qui obligea certains ayons à se boucher les oreilles. Un :: projectile de lumière, niv 1 :: naquis dans la bouche du griffon avant de partir sur un succube (2), cette démone n’allait pas résister à ce sort de lumière contraire à son élément. Aiglor vit ensuite le démon incarnateur de la reine. Il piqua sur lui avant de redresser son buste et d’atterrir à coté de lui dans un atterrissage fracassant accompagné d’un nouveau cri strident.
- Alain EROUTA m’envoi ici, je suis là pour vous aider. La reine se trouve à Xalandra avec Ergas et ils ne savent pas quand ils pourront rentrer. Il est prévu de se rendre à Alphèdre pour envisager la suite des événements. Le combat nous attend !
Aiglor se dressa sur ses pattes arrière et émis un nouveau cri avant de se mettre en position défensive aux cotés d’Ishtar Hel’Owen.

__________________________________________

Attention Invité, un paladin est toujours plein de ressources
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Tsuki Yumi



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
3/7  (3/7)
PM PM:
3/33  (3/33)
Expérience:
5/20  (5/20)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Dim 23 Jan - 2:02
Cela faisait des jours et des jours qu'ils n'avaient pas eu de soleil. Aussi le prêtre en avait profité pour sortir un peu du Temple et s'aérer l'esprit ; non pas que la compagnie des autres prêtres ou des fidèles en quête d'un signe de leur Dieu pour tenter d'apaiser leur coeur ne le dérangeaient outre-mesure. Mais l'atmosphère confinée du temple, l'odeur entêtante des encens et le manque de luminosité avait donné à l'homme un profond mal de tête. Aussi le premier souffle de vent qui lui cingla le visage fut le bienvenu : il était comme l'annonciateur d'une libération intérieure prometteuse ...

Tsuki marcha dans les rues un bon moment, passant par le centre-ville et quelques ruelles alentours, achetant des babioles et donnant à qui le lui demandait la bénédiction d'Ahriman. Cela le faisait toujours sourire mais il savait que les gens avaient besoin de ce lien avec la divinité, même s'il était factice ... Le prêtre était parfaitement conscient que tous les rituels, toutes les prières et tous les gestes qu'ils pouvaient faire étaient dénués de tout lien concret avec la divinité des ténèbres et ce, contrairement à ce que la majorité des gens - et des prêtres - pensaient. Pour lui, le lien crée avec la divinité se faisait par le coeur et l'esprit, en lui vouant un profond respect, en ayant des sentiments sincères envers lui. Et même pourquoi pas en le vénérant. Mais là c'était, du point de vue de Tsuki, encore un autre débat : la vénération n'était-elle pas une entrave au développement personnel de l'individu ? Si à chaque fois la personne compte sur la divinité et non sur elle-même pour avancer, comment pouvait-elle alors espérer avancer, lorsque l'on sait que les Dieux ne sont pas forcément très ... enclins à guider une personne ?
Tsuki n'avait pas vraiment les réponses à ces interrogations mais il avait sa propre idée. C'était d'ailleurs la même qui le faisait se détourner des rituels des prêtres dans le but d'obtenir une faveur de la part du Dieu des Ténèbres. Et encore la même qui, à chaque fois que l'un d'entre eux clamait : "C'est la volonté d'Ahriman" le faisait devoir se retenir d'exploser de rire. Comme si le Dieu en question n'avait pas autre chose à faire que de se soucier du vase rare et cher brisé par une petite main innocente ...

L'Amahaeng Òsa tourna dans une ruelle étroite alors que ses interrogations et ses réflexions battaient leur plein dans son crâne. Aussi il ne vit le cadavre de cette femme que lorsqu'il lui tomba à moitié dessus. Tsuki sursauta avant de plisser les yeux et de se pencher en avant pour voir ce qui pouvait avoir tué cette femme. : de profondes marques de griffures et de morsures entaillaient sa chair et son cou était violacé, comme si elle avait subi une tentative d'étranglement - tentative apparemment fructueuse. Puis Les cris survinrent, et avec eux une âcre odeur de brûlé et de viande grillée. Perturbé par ces odeurs et ces sons inhabituels le demi-Démon mit quelques instants avant de recouvrer ses esprits et de se mettre à la chasse de l'origine de l'odeur. Il finit par la trouver : un immense brasier dont la population locale servait de combustible. Puis Tsuki aperçut les Ayons massés là et les quelques personnes apparemment là dans le but de leur faire face : un Nain, une jeune femme aux cheveux bleus, un Griffon, une autre jeune femme aux cheveux roses et le Démon Incarnateur de la Reine. Le prêtre ne perdit pas plus de temps : il prit entre ses doigts fins la représentation en obsidienne de la Rune des Ténèbres et se concentra sur l'énergie que celle-ci possédait avant de lancer son attaque de Ténèbres lvl III sur l'un des Orcs présents. Puis il rejoignit en courant les personnes présentes et les salua avant de braquer son regard sur leurs adversaires : il était pour lui hors de question d'attaquer les Succubes, elles absorberaient sa magie aussi sûrement qu'il buvait de l'eau. Les autres Ayons pourraient également poser problème : une salamandre et deux Orcs ... cela n'allait en rien être de tout repos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shira ôkami



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
199/199  (199/199)
PM PM:
20/20  (20/20)
Expérience:
7/30  (7/30)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Ven 28 Jan - 2:45
Shira ignorais ce qui arrivais autour d'eux. Son attention était concentré vers Ishtar elle ne savais pourquoi. Mais elle ne pu continuer car elle fut intéronpu par une nain.

- ohhh une nain il se font rare maintenant.

Shira sentie une présence qui arrivais en arrière du nain. Son attention tomba sur lui c'est cheveux si noir. Elle se mordis le haut des lèvres il était à craque. Quand une limière blanche passa au dessus de lui et une Gryphon attérie proche de Ishtar.

- Encore une autre brute

Elle écouta ce qu'il avait à dire. Au moins il était de leur côté.Avec un soupir elle regarda les ennemis. Tous attaqua Shira remarqua que le belle homme au cheveux noir utilisais une magies noir et que le gryphon utilisais une magie blanche. C'est 2 la allais mal s'entendre. Un des orcs fonca vers Shira il devais surement penser qu'elle n'était pas dans le combat et qu'elle allais être une proix plutôt facile. Ce qui fit une très grave erreur de sa par. En un instant elle avait sorti son épée et l'avais transpersé la pointe de l'épée toucha le sol et l'orc était enbrocher il touchais la lame qui l'avais transpercé et qui toucha à terre. Shira lacha son arme et l'orc tenais encore debout. Le sang coulais et l'orc avait le regard de douleur. Il n'était pas encore mort il ne lui restait rien pour mourir. Shira ne l'avais meme pas regarder et continua de regarder l'homme au cheveux noir.

- Ne nous serions pas déjà rencontré quelque part

Elle ne savais pas pourquoi mais son visage c'est cheveux lui disais quelque chose. Elle n'était pas capable de metre le doigh dessus. Même si elle était la déesse du temps elle ne se rapellais plus. Pourquoi ce visage lui disais quelque chose


( attaque un orc et hmm il n'est pas encore mort pour préciser juste pour faire encore plus sanglant :P si dérange pas sinon voie off vous laisse le plaisir de décrire comment il meut dans une douleur atroce MOUAHAHAH kiss love you everyone :P )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zeratul Sil'Affar



Je suis un voyageur sur
Mythologia... j'en ai de la chance!


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
28/34  (28/34)
PM PM:
19/63  (19/63)
Expérience:
14/70  (14/70)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Ven 28 Jan - 14:05
Je filais vers Arkados à toutes jambes, me reposant le jour et courant du crépuscule à l'aube. Je faisais des grandes enjambés à la façon de l'armée de l'armée drows combattants. Je courrais sans répits une fois lancé, Näèle me suivait dans les airs. Quand j'arrivais sur les hauteurs d'e la capitale je vis un champ de ruines. Je vis Aiglors attaquer et se poser quelque part dans la ville. Je passais les portes en courant. Je vis deux succubes en train de ce battre. Ces ayons sont mortels au combat.

Je dégainais mon épée et partis en direction de la succube qui me tournais le dos. Näèle attaqua la démone dans le dos avec ses griffes empoisonnées je pris mon élan et l’épée positionnée en arrière traçait une trainée sur le sol, j’effectuais un salto par-dessus un orc (2) et abatis mon épée sur son crane , mon capuchon tomba au moment où j’atterrissais, révélant mes cheveux d’un blanc immaculés noués dans mon dos et mes yeux brulant de la fureur du combat, je poursuivis ma course, l’épée ensanglantée, jusqu’au démon incarnateur de la reine. Peu de personnes m’avaient vu le visage découvert. Je m’arrêtais aux cotés d’Ishtar et d’Aiglors que je saluais d’un mouvement de la tête sans prononcer un seul mot. Mon épée était dégainée, je me mis en garde, l’épée en garde basse, la pointe remontait au niveau des épaules, La garde des drows assassins. Je gardais ma tête à découvert pour cette bataille, je savais au moins que les gobelins me laisseraient tranquilles, mais que seul les ayons ayant le courage de croiser mon regard viendront m’attaquer. Ma race faisait peur…


Dernière édition par Zeratul Sil'Affar le Ven 18 Fév - 9:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Voix Off 1.0



Maître du jeu


avatar




Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Jeu 17 Fév - 0:25
(Shira... vu que tu es un perso particulier, tu paux attaquer bizarrement mais... pour éviter les confusions _et en laisser pour tout le monde mwahaha!_... Je ne vais pas compter le fait que tu as dégommé un monstre _ bah oui, ce serait trop simple sinon X3)


  • Aiglor attaque lance un projectile de lumière (-5PM)!
    -35 PV sur la succube 2! (10 PV restants)

  • Tsuki lance le sort Ténèbres niv 3 (ou niv 4 plutôt ? :: -30 PM)
    -30 PV sur un Orc (2)! (10 PV restants)

  • Naèle attaque la succube 1!
    -18 PV (32 PV restants)
    _Zératul attaque l'Orc 2!
    -25 PV! (50 PV restants)

  • Orc 2 est K.O!
    +4px
    5 joyles
    objet trouvé; aucun


  • _La succube 2 attaque Aiglor!
    -10 PV
    _Gobelin 2 attaque Ghelam!
    -5 PV
    _Gobelin 1 se défend pour la prochaine attaque.
    _La salamandre lance le sort Brasier (niv 4 :: -30 PM) sur toute l'équipe!
    -4 PV sur l'équipe
    -2 PV sur Zératul



Orc 1 → 40 PV :: 0 PM → niv 3
Deux Gobelins → 20 PV :: 0 PM → niv 1
Succube 1 → 32 PV :: 0 PM → niv 2 (ténèbres)
Succube 2 → 10 PV :: 20 PM → niv 2 (ténèbres)
Une salamandre → 35 PV :: 0 PM → niv 3 (feu)


__________________________________________

Ne pas m'envoyer de MP, merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Alain Erouta



Gardien Paladin


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
34/56  (34/56)
PM PM:
21/56  (21/56)
Expérience:
24/90  (24/90)



Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   Sam 5 Mar - 14:30
Je sentis la douleur d'Aiglor, sa rage et sa furie était avec ses griffes ses armes au combat. Tout ses mouvements était animés par la grâce ou par l'envie de tuer. Une succube attaqua mon amie le griffon, sa rage monta à la gorge provoquant un nouveau cri strident. Au lieu de charger la salamandre qui l'avait attaquée, il devait se concentrer sur sa proie initiale qui avait pas aimé de se prendre un projectile de lumière. Aiglor déploya ses ailes et attaqua la succube 2 à coups de griffes. Cette démone l'avait attaqué et elle en payait les frais, le fait de s'envoler dissipa les quelques plumes roussies par le sort brasier. Il se replaça à coté du démon incarnateur de la reine après son coup de grâce asséné à la succube qui avait osée l'attaquer.

__________________________________________

Attention Invité, un paladin est toujours plein de ressources
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









Upload image
MessageSujet: Re: L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]   
Revenir en haut Aller en bas
 

L'attaque de la cité [inscrits au scénario 1.2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Upload images
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologia :: 
Royaumes centraux

 :: Arkados :: Centre-ville
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit