Se présenter sur Mythologia est l'étape essentielle, comme dans tous forum RPG. Cela permet de donner vie, de créer un personnage réellement unique et nous permet de savoir à qui nous nous adressons. Vous êtes prêt? Les formulaires se trouve ici.
Bonne chance pour le remplissage. En cas de questions, n'hésitez pas à user de la F.A.Q. de Mythologia

Bienvenu à , notre dernier recensé!


Design, codage et contexte par Istar Hel'Owen (Arya Balaster). Ce forum est protégé par Copyright France, en cas de plagiat, un dépôt de plainte sera posé... ne tentez pas le loup, si un code de Mythologia vous intéresse, merci de ne pas passer par un forum de codage, demandez directement à la fondatrice qui vous aidera bien volontiers!
Bienvenu à Mihn Fû et Mau Tsue parmi les membres du haut conseil.
Le règlement concernant les post a été refait pour assurer une meilleure lisibilité, découvrez-le en vous rendant ici.
Une liste des sorts a été crée pour simplifier les combats! Venez la découvrir ici
Nous sommes dans la saison de Yémanja.Depuis maintenant trois mois, la pluie tombe inlassablement sur Mythologia et elle semble totalement échapper au contrôle de la déesse des mers... tout ceci devient de plus en plus étrange...
Soleil
Les personnages prédéfinis... on en a toujours besoin! Ici, vous pourrez découvrir ceux crées par les membres et ceux crées par les administrateurs pour faire évoluer le scénario (PNJs)... pour plus d'information, rendez-vous directement sur la fiche du personnage qui vous intéresse!

Elvir Derwenid Zhin When Meiko Laÿda Galdor Laÿda Galdor Mao Su Lee








AccueilGroupesMembresRechercherFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
Upload image
 

 Vika Kursanov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Vika Kursanov



Mes services sont à vendre... pas ma loyauté.


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
11/11  (11/11)
PM PM:
29/29  (29/29)
Expérience:
5/20  (5/20)



Upload image
MessageSujet: Vika Kursanov    Dim 13 Fév - 2:52













KURSANOV
Vika














Nom: KURSANOV
Prénom(s): Vika
Surnom(s): Vik', l'Illusionniste
Age: 115 ans
Sexe: Masculin
Situation: Célibataire
Orientation sexuelle: Hétérosexuel
Elément: Feu
Origines: Terres de l'Ombre
Lieu de naissance: Quelque part dans les monts Garudard
Classe: Terramancien
Race: Elfe
Guilde: pas pour l'instant.
Métier: Artiste de Rue
Classe sociale: Moyenne
Camp: Evolutionniste


Point de vie et points de magie:


Point de vie
11
Points de magie
29

Prendre son temps pour faire en sorte que les choses soient les plus belles possibles ; ne pas se presser pour ne pas tomber dans l'inconscience de la jeunesse, dans la bêtise de l'action précipitée et non réfléchie. Tout est dans le timing, il faut savoir partir à point pour arriver juste à temps : ni plus ni moins. C'est comme les efforts à fournir : pourquoi faire plus quand un suffit ? Il ne faut pas gaspiller son énergie de façon aussi futile : la conserver bien précieusement pour s'en servir le moment opportun ...
Ah ! Les femmes ! Belles et cruelles, sensuelles, charmeuses, attirantes, sympathiques, fatales, timides, extraverties, lymphatiques, lunatiques ... Les femmes sont ce qu'elles sont : des êtres exceptionnels ... Qui n'aime pas les femmes est un être étrange ...
Mais n'allez pas croire que leurs filets d'argent peut facilement se resserrer autour de moi : je suis plus du genre à les faire pleurer que l'inverse : je n'ai jamais vu une femme rompre avec moi, je l'ai toujours devancée là-dessus.
La patience est souvent signe de salut. Pourquoi vouloir toujours avoir les choses de suite ? Il suffit d'attendre le bon moment. Tout simplement.


______________________________________


Des cheveux courts en bataille, rouge sang. Cette tignasse permet déjà de le reconnaître parmi des dizaines d'autres personnes présentes.
Il a un visage fin, ovale, avec de fins sourcils rouges comme ses cheveux, des yeux en amande dont l'iris est écarlate. Son nez est droit, ses lèvres charnues et toujours étirées en un agréable sourire avenant. Sur le côté droit de son visage se trouve un tatouage rouge dont la signification demeure inconnue.
Sa carrure est plutôt imposante, notamment lorsqu'il porte des vêtements larges. Il arbore une peau pâle et sans imperfection, comme celle de ses congénères Elfes.

- Quel charmant garçon ! Mais êtes-vous certain qu'il s'agit de votre fils et pas d'un des innombrables bâtards que votre femme a engendré ?
- Eh ! Comment le saurais-je, moi qui ne suis jamais là ? Vous me posez là une très bonne question !
- Entre nous soit dit, vous devriez abandonner cet enfant. Il est si ... différent de nous ! Regardez-le ! Où avez-vous vu que les Elfes ont les cheveux rouge ?
- Mais pourtant ... c'est mon fils.
Une main posée sur l'épaule de mon père, l'Elfe qui était sa meilleure amie continua à tenter de le convaincre que je n'étais pas issu de sa chair. Elle lui parla des heures durant, oubliant très certainement que, contrairement à la plupart des jeunes de mon âge, j'avais acquis une faculté de compréhension qui allait bien au delà de celle d'un enfant "normal".
- Ma femme est là. Tu ferais mieux de partir Arwenn.
L'Elfe hocha vigoureusement la tête, remuant par la même occasion ses boucles blondes. Elle était jolie cette femme, avec son visage fin et délicat, son sourire discret, ses grands yeux bleus rieurs, ses membres graciles, ses mains fines et délicates, ses hanches étroites ... Je passais une langue discrète sur mes lèvres blêmes et observai son déhanché tandis qu'elle quittait la pièce.
Je n'avais alors que 19 ans, ce qui est très jeune pour un Elfe. D'ailleurs, vous ne verrez que très rarement un Elfe de cet âge-là faire preuve d'une intelligence plus prononcée qu'un simple enfant de huit ans humain. Et il sera encore plus rare de les voir avec les idées qui me passaient par la tête lorsque je regardais une fille. En même temps, je crois qu'il est quasiment impossible de trouver un Elfe qui entend des voix lui indiquant les démarches à suivre pour séduire les femmes, qui lui envoient des rêves aussi sulfureux que sanglants, qui prennent plaisir à se jouer de lui ...
J'avais une fois essayé d'en parler à mon père et à ma mère, à tête reposée. J'avais alors huit ans, et mes géniteurs me dévisagèrent comme si j'avais la peste Blanche, une variante de la noire d'après un livre sur les maladies des Vies Courtes. J'avais alors décidé de leur prouver que je n'étais pas fou. Pour cela, j'avais donné avec précision tout ce que ma mère pouvait faire, sexuellement parlant, avec ... d'autres hommes. Je l'avais alors vu blanchir, se décomposer avant d'arriver à un teint de cendres. Puis elle se leva, un regard incendiaire à mon encontre, et m'asséna une gifle mémorable : le claquement fut sec, la brûlure intense.
- NE M'ADRESSE PLUS JAMAIS LA PAROLE
Le ton était glacial. Mon père, qui apparemment était moins bête que je ne le pensais, s'était alors tourné vers ma mère et avait murmuré son prénom, inquiet.
- Cet enfant n'est pas le mien, et il est habité par le Démon ! Regarde-le !!!
Si mes parents ne me crurent pas plus sur la présence de ces voix, il fut certain que mon intervention anéantit tout espoir d'obtenir une ambiance familiale digne de ce nom : mon père ne faisait plus confiance à ma mère. Cette dernière me haïssait pour avoir trahi son secret. Et tous mes frères et soeurs me trouvaient bizarre.

J'en reviens donc à cet Elfe qui avait quitté la pièce, les voix me murmuraient doucement à l'oreille qu'elle devait aimer les lys rouges. Alors je sortis de chez moi, allai vers le fleuriste le plus proche et achetai un énorme bouquet de Lys rouges. Puis je me rendis chez elle et lui offris mes fleurs. Elle tomba immédiatement sous le charme, me fit entrer, me demanda comment je pouvais savoir que c'était là ses fleurs préférées - Parce que mon père m'en avait souvent parlé - un mensonge qui, dans ma bouche, sonnait vrai. Elle y crut, ne me posa pas d'autres questions.
L'entrevue s'étira dans le temps, moi jouant avec ce qui faisait embraser son corps, l'observant lutter contre chaque vague de désir qui semblait la submerger, de plus en plus fort. Savourant mon triomphe lorsqu'elle répondit enfin à mes avances. Prenant bien plus de plaisir qu'elle, m'amusant avec ses conflits internes, ne faisant enfin qu'un avec elle comme avec les voix qui me harcelaient.
Je revins quelques jours plus tard, toujours en cachette. Nous ne perdîmes ce coup-ci pas de temps, et notre petit "jeu" dura bien des années. Il s'avéra que cette Elfe avait l'étrange pouvoir de faire taire mes voix, d'apaiser les tourments que ma mère faisait naître en mon sein par sa haine. En fait, je crois même que je commençais à être amoureux de cette femme. Et, chose étrange lorsque la différence d'âge est si importante, elle aussi m'aimait. Il fallait dire aussi que nous nous connaissions probablement comme personne d'autre nous connaissait : moi je n'ignorais rien du calvaire que lui faisait vivre son mari. Et elle connaissait tout de ma situation familiale, de ces voix qui me harcelaient. Elle avait même bien pris le fait que c'était elles qui m'avaient poussé à aller à sa rencontre parce que " nous étions ensemble à présent".

Pourtant cette idylle dut prendre fin brutalement. Mon père nous surprit, elle et moi, alors que nous étions dans ma chambre. Il était rentré bien plus tôt que prévu et avait voulu me faire une surprise. Ce fut lui qui en eut une : sa meilleure amie, âgée d'au moins cent à cent vingt ans de plus que moi, et son jeune fils, ensemble dans un lit, tous deux nus comme des vers. Je crois que je n'avais jamais vu mon père dans une telle rage. Il failli tuer mon aimée, me battit jusqu'à ce que le sang coula enfin de mes plaies, jura, cracha, injuria, maudit et anéantit tout ce qui se trouvait dans ma chambre.

Le temps passa, mon père avait décidé que j'étais bel et bien l'engeance du Démon. Aussi il me battait régulièrement et me maintint enfermé dans ma chambre. Mais cette dernière chose était peine perdue : les voix m'apprirent de nombreuses choses dans mes rêves, comme par exemple crocheter une serrure, dérober un petit objet sans que cela fût remarqué, tricher avec des cartes, des cordes et des balles ... En clair : détourner l'attention pour mieux agir. Ce fut ainsi que chaque jour j'étais libre d'agir à ma guise, d'aller voir qui je voulais, de prendre contact avec les femmes qui me plaisaient, de passer du bon temps avec elle, de repartir, revenir, jouer avec ceux qui se moquaient de moi. Je devins d'ailleurs très bon à ce jeu-là. Si bien que mon père finit par s'adoucir, pensant que je m'étais assagi et que le Démon m'avait quitté. Peine perdue : j'étais devenu plus insensible qu'avant vis-à-vis de lui, lui faire de la peine ne m dérangeait plus en rien. Aussi je ne me gênais pas pour continuer à faire ce que je faisais, à vivre comme je le vivais. On commençait à me traiter de débaucher, de menteur, de démon. Finalement ce fut mon propre père qui, lassé de toutes mes frasques, m fit bannir de mon village ... C'était gentil à lui, non ?

Aujourd'hui, étrangement les voix se sont tues. Je me demande si ce n'était pas parce qu'elles souhaitaient simplement que je quittasse mon monde d'Elfe pour celui, beaucoup plus vaste, de Mythologia ... Si elles ne désiraient pas, tout bonnement, que je me lançasse à la conquête d'un autre territoire, où au coin d'une ruelle m'attendrait mon Destin ...







RP
Test


Le pont des Songes, appelé ainsi parce que tous les amoureux désireux de voir leur relation s'étirer sur le long terme se donnaient rendez-vous ici, et que tous songeaient alors à ce qu'il fallait faire pour que cela fut effectif.
Vika avait reçu le matin même une lettre lui donnant rendez-vous ici. La lettre n'était pas signée et on pouvait juste y lire : j'ai assisté à votre spectacle de ce matin, je suis désireuse de vous parler.
C'était bref, concis. Vika supposa que c'était là une de ses nombreuses fans : il avait toujours eu un succès fou avec la gente féminine, d'autant plus que les voix de son enfance lui en avait appris les bases.

Sur le fameux pont il crut avaler sa salive de travers. Son premier, seul et véritable amour jusqu'à présent, se tenait sur la rambarde, le regard braqué sur lui. Il la découvrit changée : vêtue avec presque des haillons, les cernes monstrueuses, le teint blafard.
- C'est moi qui ... ?
Elle secoua la tête pour l'innocenter et posa un doigt mince et délicat sur ses lèvres écarlates.
- Ce n'est la faute d'aucun d'entre nous mon chéri. Seulement de mon mari.
Vika était atterré par la transformation de son ancienne amante. Il posa une main sur sa joue pâle, lui effleurant la peau avec une telle délicatesse que l'on pouvait se demander si le magicien qui s'était produit le matin-même, "ressuscitant" avec brio une colombe dans laquelle il avait planté un couteau était bien la même personne.
- Comment a-t-il pu oser ...
Soudain un homme arriva. Grand, svelte, des cheveux noirs comme la nuit et un regard acéré, il se présenta aux deux Elfes comme étant Loïc Delacroix. Vika le salua raidement, se demandant ce que lui voulait cet hurluberlu. Puis tout-à-coup son regard écarlate se posa sur l'ouvrage qu'il tenait entre ses mains gantées. Un livre de Pactios. - Je vois, gronda-t-il en mettant son bras devant sa première amante pour lui intimer l'immobilité.
- Je vous provoque en Pactio, Ayon !
Un sourire naquit sur les lèvres rouges de Vika tandis qu'il commençait à rassembler son énergie. Puis il lança sur son adversaire une lance de Feu, suivit par quelques boules de flammes et pour finir une autre lance de feu. L'Ayôneur riposta, mais trop lentement pour Vika qui n'eut aucun mal à lui asséner un coup derrière la nuque. Puis il se retourna pour retrouver son aimée ... qui avait disparu. Il fit plusieurs allers-retours sur le pont puis se rendit à l'évidence : elle n'était plus là. Ce fut alors qu'il remarqua un papier sur lequel était griffonné à la hâte les simples mots " je ne t'oublierai jamais".

La douleur fut immense pour Vika, plus encore que le jour où son père l'avait surpris avec son aimée. Car il savait à présent que jamais plus il ne la reverrait ... et qu'à moins d'un miracle - ou d'une nouvelle intervention de ses voix ... - il n'aimerait jamais aucune autre femme.






DERRIÈRE
l'avatar


Pseudo: Rebka
Age: 21
Sexe: Feminin
Hey! On ne se serait pas déjà vu? Je ne pense pas
Par où êtes-vous entré? Par la porte de google



Dernière édition par Vika Kursanov le Lun 14 Fév - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ishtar Hel'Owen



Démon Incarnateur royal,
pour vous servir jeunes gens!


avatar




Upload image
MessageSujet: Re: Vika Kursanov    Dim 13 Fév - 22:59
Aaaah, enfin quelqu'un qui passe par une porte sans nous la défoncer U__U ...Bref!
Voilà je viens de finir de lire la fiche et je n'ai.. rien à redire, tu es validé... enfin presque, il ne te reste plus qu'à passer l'épreuve du RP test mouhaha!
*ouvre son recueil de sujets sadiquement sadiques* ... en voilà un pour toi!

"Vika retrouve son amie Elfe quelques années plus tard, dans un endroit que tu peux choisir, pour la raison que tu désire mais leur retrouvailles sont de courte durée car ils se retrouvent attaqués par un Ayôner désireux de faire un Pactio avec Vika..."

... voilà, tu as une heure heu... bon RP!

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythologias.webs.com/

Vika Kursanov



Mes services sont à vendre... pas ma loyauté.


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
11/11  (11/11)
PM PM:
29/29  (29/29)
Expérience:
5/20  (5/20)



Upload image
MessageSujet: Re: Vika Kursanov    Lun 14 Fév - 9:34
Votre sujet est doucement sadique sire Ishtar ! Cry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ishtar Hel'Owen



Démon Incarnateur royal,
pour vous servir jeunes gens!


avatar




Upload image
MessageSujet: Re: Vika Kursanov    Lun 14 Fév - 13:14
... j'y suis peut-être allé un peu fort là en fait -.-"

__________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythologias.webs.com/

Vika Kursanov



Mes services sont à vendre... pas ma loyauté.


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
11/11  (11/11)
PM PM:
29/29  (29/29)
Expérience:
5/20  (5/20)



Upload image
MessageSujet: Re: Vika Kursanov    Lun 14 Fév - 20:13
Ca va encore ! je suis sûre que vous pouvez faire mieux ! hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ishtar Hel'Owen



Démon Incarnateur royal,
pour vous servir jeunes gens!


avatar




Upload image
MessageSujet: Re: Vika Kursanov    Lun 14 Fév - 20:19
Aaah oui, au vu du RP, je me dis que j'ai été trop gentille XD
enfin enfin! Voilà un bon RP (rho ♥️ j'aime bien LA phrase qui tue: "Je vous provoque en Pactio, Ayon !" )
Voilà donc... tu fais officiellement partie des Mythogiens , bienvenu sur le forum!! Je vais m'occuper des ton inventaire dans la soirée, en attendant... et bien, je t'invite à aller faire un tour dans l'encyclopédie et puis, si tu es partant, tu peux toujours aller demander un RP pour commencer l'aventure! Enfin voilà!
Bon RP Hihi

__________________________________________



Dernière édition par Ishtar Hel'Owen le Lun 14 Fév - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythologias.webs.com/

Vika Kursanov



Mes services sont à vendre... pas ma loyauté.


avatar


Carnet de voyage
PV PV:
11/11  (11/11)
PM PM:
29/29  (29/29)
Expérience:
5/20  (5/20)



Upload image
MessageSujet: Re: Vika Kursanov    Lun 14 Fév - 20:23
Merci beaucoup ! yeeeah!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé









Upload image
MessageSujet: Re: Vika Kursanov    
Revenir en haut Aller en bas
 

Vika Kursanov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Upload images
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologia :: 
Press start

 :: 
Recensement
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit